Kiba - Aberration du Pharaon

 :: Premier pas :: Les élus :: Validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Aberration du Pharaon



Voir le profil de l'utilisateur

http://www.endrothroad.net/t1969-kiba-aberration-du-pharaon http://www.endrothroad.net/t2000-kiba-aberration-du-pharaon http://www.endrothroad.net/t2001-kiba-aberration-du-pharaon
Kiba
Aberration du Pharaon
Jeu 12 Oct - 19:59
Kiba
— Aberration du Pharaon

Nom : Kiba
Nom Ancestral : Aberration du Pharaon
Dynastie : Pharaon
Date de naissance : 05/09/2059 (2 ans)
Sexe : Mâle

PHYSIQUE ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Couleur du pelage : Blanc
Couleur des yeux : Rouge
Particularités : Albinos

caractère

Tu es le monstre que j’ai engendré, ma toute première création. Tu es l’enfant que j’aurais pu désiré mais en même temps celui que j’aurais dû anéantir. Tu es le rescapé d’une fratrie que j’ai détruit, l’oeuvre de ma folie. Tu es venu des entrailles de celle qui a empoisonné mon coeur, tu es le fruit défendu qui jamais n’aurait dû voir le jour.

Tu ne te souviens de rien de ce jour funeste, tu ne sais que ce que t’as douce mère t’a dit. Les horreurs qu’elle t’a conté, sur son passé, sa vie tranquille, mon arrivé, son aventure que nous avons eu, ou plutôt que je lui ai forcé à avoir. Elle ne me voulait pas, elle ne m’aimait pas comme je l’aimais et pour cette raison, je l’ai forcé à être mienne, c’est ainsi que tu as vu le jour, “fils”. Elle t’a conté les horreurs qu’elle a dû vivre, le massacre de votre famille, car oui, dans son esprit j’ai su y laisser une trace de folie, ma folie. Chaque jours elle revoyait le massacre. Son compagnon, celui qui aurait dû se faire passer pour ton père, périr sous mes crocs. Elle revoit sans cesse, ces frêles corps contre lesquelles tu étais blotti, perdre vie sans pouvoir réagir. Elle était belle, ta mère, elle l’était encore plus lorsque sa gueule s’est défiguré face au sang qui giclait d’entre mes crocs, lorsque je laissais nos enfants s’échouer sur le sol et se noyer dans leur propre sang. Elle est devenu folle, oui… Et pourtant, elle est parvenu à t’enlever à moi, à ton triste sort. Elle s’est échappé avec toi, boule de poil blanche que tu étais. Tu ne me ressemblais pas, tu portais le pelage de ta mère mais à ce moment-là, comment aurais-je pu savoir que tu avais pris bien plus de moi que elle ?

Tu as grandit, mon fils, dans la solitude, dans le mépris de tous. Ils te regardaient de haut. Ils te rejettaient, te jugeaint. Tu les haïssais pour cela, toi dont le destin avait déjà été tracé de leur doigt, destiné à devenir un Oméga, tout comme ta mère. Tu refusais cette vie là et de ton jeune âge, de tes quelques lunes seulement, tu commençais à te rebeller, mais bientôt ta vie d’enfer, au sein de cette meute, prit fin…

Tu as vécu ensuite en solitaire auprès de ta mère. La folie n’avait cessé de la gagner ainsi que le mépris et bientôt ses yeux voilèrent la réalité. Elle te prenait pour moi, pour le monstre qui l’a souillé, qui l’a forcé. Elle t’a rejeté avec tant de violence, celle que tu aimais pourtant, que tu as tout fait pour tenter de la garder. Elle te refusait à ses côtés mais tu ne pouvais l’accepter. Tu l’aimais, ta mère, et c’est probablement pour cette raison que tu as agis ainsi. Les sentiments d’amour peuvent être terrible parfois et tu finis par faire un acte qui a jamais scellera ton existence… Par amour pour elle, tu lui vola sa vie, afin que jamais elle ne puisse être séparé de toi. Ne fais-tu pas un être égoïste en agissant ainsi ? Si, l’amour te pousse à être égoïste, à être violent, à être possessif au point d’être près à tuer celle que tu aimes pour que personne ne puisse te la dérober. Tu es un loup sentimental, au fond, mais tes sentiments prennent une tournure bien différente de ce que les autres pourraient juger de normal. Tu es étrange, tu es un monstre, tu es mon fils, un descendant du Pharaon, et au cours de ta vie, tu ne cesseras de me ressembler, bien plus encore lorsque tu l’as suivi dans son apprentissage, dans ses récit d’illuminé.

Tu es devenu mauvais, tu es devenu un tyran, un dominant. Tu es devenu un être que certains qualifieraient d’horrible, de monstre, tu me ressembles… Mais à ta manière. Tu es sadique, impulsif, possessif, jaloux, rancunier. Tu es un manipulateur, un beau parleur. Tu es un meneur, un conquérant. Tu aimes avoir tout ce que tu souhaites. Tu aimes qu’on plie l’échine devant toi. Tu aimes te battre autant que moi autrefois. Tu méprises les Bipèdes et leur chiens. Tu méprises les Anciens et leur Chamans. Toutefois, tu t’es retrouvé attiré par cette divinité qu’on t’a présenté, Ùmarth… En ce loup tu te retrouves, tu es comme un de ses descendants, et pourtant, mon fils, moi je n’ai jamais cru à tout cela, je n’ai jamais cru en ce dieu, j’ignore même son existence, ou plutôt j’ignorais, lorsqu’il m’a offert une place à ses côtés, lorsque ma vie fut volé par ces cabots. Que je peux les mépriser, ces êtres inférieurs, et je n’espère qu’une chose, mon fils, c’est que tu finisses par suivre mes pas, que le règne du Pharaon perpétue, là où tes demi-frères et soeurs seront incapables de le faire...

histoire

Kiba était-il dans une meute avant l'apocalypse ?  Tu as vécu au sein d’une meute, un court instant de ta vie, mon fils. Tu avais à peine un mois lorsque ta mère parvient à négocier votre entrée au sein de cette meute. En réalité ils ne voulaient pas de vous, parce que tu étais là, parce que tu portais la marque de ceux maudits, de ceux abandonnés par les Anciens. Tes yeux rouge effraient, mon fils, et ta mère dû se plier en quatre pour qu’on l’accepte. Devenu Oméga, elle vécut une vie de misère mais au moins, tu étais là et en sécurité, jusqu’à ce que tout se termine bien avant que l’apocalypse n’ai le temps d’arriver...

Kiba possède-t-il de la famille ? Tu en possédais et tu en possèdes, de la famille… Ta mère est morte entre tes crocs. Tes frères et soeurs sont mort entre mes crocs. Je suis mort entre les crocs de chien, mais en ce monde il reste encore des loups qui possèdent notre chaire et notre sang… Ils sont là, quelque part, peut-être au quatre coins de ces terres. Sont-ils toujours en vie ? C’est possible et certains sont maudit par mon nom. Peut-être parviendras-tu à les rencontrer un jour, peut-être que non, mais cela a-t-il de l’importance au fond ?

Kiba est-il Chaman ? Tu n’as jamais été choisi et tu ne le serais jamais devenu. Pourquoi être l’un des leur ? Pourquoi t’enchaîner à des voix de mort ? Tu les méprises, toi, les Anciens, ainsi que les Chamans. Ils t’ont mené la vie dur. Ils t’ont traités comme un moins que rien et pourtant, il y en a bien un que tu apprécies, qui t’as fait découvrir une autre facette de ce monde, un autre dieu à aimer et servir...

Les événements marquants dans la vie de Kiba : Tu es né dans le péché d’un monstre qui a saillit ta mère avec force. Tu es né sans être désiré. Tu es ma création et la faiblesse que j’ai eu pour cette louve qui n’en valait pas la peine. Tu t’es vu retiré tes frères et soeurs alors que tu ne pouvais rien voir encore. Tu t’es retrouvé seul avec ta mère, isolé, jusqu’à ce qu’elle se soumet à un Alpha pour entrer dans sa meute. Elle était Oméga, tu étais son enfant rejeté de tous. Celui qui porte le malheur dans ses yeux. Tu étais méprisé sans que tu ne comprennes pourquoi mais lorsque le malheur allait frappé à la porte de votre meute, il était là, lui, ce loup qui pourtant possédait le même statut que ces Chamans que tu méprisais tant. Il parlait de choses qui t’était à la fois étranges et fascinantes. Tu l’as admiré mais tu n’as pu l’approcher. Ta mère a préféré suivre plutôt que de vivre sous la loi de ce qu’elle qualifiait d’un fou, d’un tyran.

Vous avez fuit votre meute avec d’autres mais vous n’êtes pas resté ensemble. Qu’est-il advenu de la meute ? Tu l’as su bien plus tard, bien après que tes crocs se soient refermé sur la jugulaire de ta mère qui ne voulait plus de toi. Qui voyait désormais en toi le monstre que j’étais. Qui ne te souhaitait plus à ses côtés. Mais tu l’as tué, puis erré jusqu’à le trouver. Quel âge avais-tu à ce moment-là ? Tu ne t’en souviens plus mais tu as erré longtemps, seul, jusqu'à ce que le ciel déferle sa rage sur ces terres, tuant tout sur son passage. Tu as réussi à survivre, mon fils, tu es comme moi, un combattant, un survivant. Tu n’as pas eu de mal à te nourrir. Perfide que tu es, tu as embobiné, manipulé ceux qui croisaient ta route pour les tuer. Tu as dévoré leur chaire, ceux sont pourtant tes congénères. Serais-tu pire que moi au final ? Malgré la mort que j’ai semé sur mon passage, je n’ai jamais goûté à leur chaire, simplement à leur sang, et toi, tu as aimé cela...

Tu as survécu ainsi, tel un être sanguinaire, un cannibale. Tout ce temps tu as marché, tu as manipulé, tu ceux qui osaient se dresser sur ton passage. Tué ceux qui osaient se moquer de toi. Et tu as continué de te forger encore et encore jusqu'à le retrouver, lui... Tu l'as reconnu, tu es aller à sa rencontre. Il t'a pris sous son aile. Il t’a initié à sa vie, à sa barbarie. Il t’a montré le chemin qu’il suit. Il t’a appris à aimer son dieu, celui qui t’a fasciné autant que tu l’as crains au début. Sous son enseignement tu t’es forgé et est devenu l’être que tu es désormais. Ensemble, vous avez continuer à avancer, jusqu'à atteindre ces contrés...

Quels sont les objectifs de Kiba ? Tu possèdes bien des objectifs, mon fils. Celui d’assouvir ta domination. Celle de rallier à tes côtés ceux qui comme toi nourrissent les mêmes ambitions. Souhaites-tu fonder une meute ? Peut-être… Mais qu’espères-tu trouver là-dedans ?

derrière l'écran

C'est quoi ton puff/pseudo ? Nemo
T'as quel âge ? 25 ans
Tu es arrivé ici comment ? Je suis la fonda o/
Parrain/marraine : //


Fiche personnage :
Âge : 2 ans
Sexe : Mâle
Santé :
Maladie : RAS
Blessure : RAS
Particularité : Albinos


Statistiques :
Attaque : 10
Défense : 10 (+1)
Vitesse : 15
Bonus :
Santé : 1
Résistance au froid : +1
Revenir en haut Aller en bas
Kiba - Aberration du Pharaon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [pv pharaon, libre et Petit Diable], affamé
» Je suis Kiba et la liberté m'appartient ! [EC]
» Zedd Kiba [FINI]
» [Yumie, Anko, Kiba, Akimo][Entrée de l'école] Nous allons jouer à un jeu...
» Kreyol Ayisyen nan Kiba

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: