Khamsin [terminé]

 :: Premier pas :: Les élus :: Validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar



Voir le profil de l'utilisateur

http://www.endrothroad.net/t921-khamsin-termine http://www.endrothroad.net/t961-khamsin-du-moment-que-vous-avez-
Khamsin
Miraculés
Jeu 23 Fév - 22:35
Khamsin

Nom :
Sexe : Masculin
Date de naissance : 23/02/2059 (2 ans)
Stérilisation : Non
Jauges : 0 Attaque/ 1 défense/ 4 vitesse
Compétence : 0 Explorateur/ 1 Chasseur

PHYSIQUE ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Race : Lévrier Afghan
Couleur du pelage : Noir avec une tâche blanche
Couleur des yeux : Miel/ambre
Particularités : Un brushing impeccable en toutes circonstances

caractère

Khamsin est élégant, pondéré et... Parfois un peu ridicule tant il est précieux. Nombreux sont ceux qui sentent leur gorge les gratter. Oui, le lévrier en agace plus d'un, fermant les esprits d'office, invitant au jugement stéréotypé facile. C'est bien simple, soit on l'admire pour son étrange capacité à maintenir son long poil soyeux et brillant en toutes circonstances, soit on le déteste. Pourtant, derrière cette attitude superficielle se cache un animal redoutablement intelligent, à l'instinct de chasseur aiguisé quoique souvent endormi à coup de massues par son propriétaire. Le raffiné Afghan méprise en effet toute forme de violence, physique comme verbale. Maître dans l'art des mots, son cerveau bien caché sous sa mèche d'ébène est ce qui lui a permis de survivre à défaut de ses capacités de guerrier inexistantes... Ou quand il le fallait sa constitution de lévrier pour fuir.

Et croyez-le... Il en a fuit des situations, parfois sans que cela soit nécessaire. Un brin peureux pour ne pas dire paranoïaque, Khamsin déteste un certain nombre de choses comme les ombres dont on ne connait pas le propriétaire, les gros bruits mais pire encore, les petits vicieux comme le grincement d'un objet non identifié. Sont également sur sa liste, les grandes bébêtes qui grognent, les bactéries, les poils emmêlés, la bave, et pire encore, les crocs de certains de ses congénères peu compréhensifs. En effet, le chien ne connait guère le langage animal, et pour saluer c'est tout naturellement qu'il esquissera un sourire humain en montrant les dents ou tendra gentiment la papatte (sans vous la donner, à cause des germes, comprenez.). Sans compter que Monsieur vous fera copieusement la morale, fort choqué par votre tentative de sentir son derrière parfumé.

Pour en revenir à ses peurs, la majorité sont liés à la peur de tomber malade ou plus simplement de ne pas être "séduisant". Une patte éclaboussée lui fait perdre sa dignité ou tout signe d'intelligence; il devient hystérique, allant même jusqu'à montrer les crocs au coupable (au point d'en oublier ses envies de pacifisme) provoquant souvent le mauvais loup. S'il avait été humain, sans doute que Khamsin aurait pu être reconnu en tant que victime d'un des TOC les plus connus: l'obsession pour la propreté. C'est une véritable phobie qui lui prend parfois jusqu'à deux heures de nettoyage par jour, en supposant qu'il ne s'est pas resalit entre temps. Cette maladie l'empêche aussi de manger une charogne trop vieille pourtant salutaire. Depuis le gaz, il a maigrit même si son long pelage cache un peu la misère.

Loyal envers ses amis (enfin il le serait s'il en avait.), Khamsin ferait tout pour eux, même combattre la pire des choses: la saleté. Pour vous dire s'il est courageux... Et oui, chevalier servant jusqu'au bout des griffes, notre cher canin est un agent qui s'ignore. Au fond de lui, derrière cette trouille qui plaque sa queue entre ses pattes environ 80% du temps, sommeille (aux côtés de son instinct de chasseur, ce fainéant.) une capacité à se surpasser, à oublier sa douleur mentale comme physique pour aider les siens. Plutôt bonne patte d'ailleurs, il ne serait pas étonnant de le voir se rapprocher d'un inconnu (à supposer que ce dernier ne soit pas un bouledogue baveux qui le fera fuir à l'autre bout de Boston bien sûr) pour lui proposer maladroitement de partager son toit ou sa nourriture. Khamsin reste toutefois méfiant et conserve des relations généralement superficielles. Il n'a en effet côtoyé les chiens de concours que de loin, et sa propre mère ne fut son amie qu'un temps, pour tuer l'ennui. C'est donc un animal parfois cynique, assez solitaire pour ne pas dire égoïste si l'autre commence à lui raconter un peu trop sa vie. Une aide ponctuelle qui ne le dérange pas vraiment, d'accord, mais ne lui demandez pas d'office de vous consoler.

Ses obsessions et son ignorance du monde canin ou même de la vie en général en font un être peu capable de se débrouiller seul. A quoi sert le courage sans la connaissance ? Après avoir couru sur des tapis roulants de gym, paressé dans un sofa à longueur de journée et avoir connu comme toute ville que son tranquille jardin, Khamsin a du mal à se faire à la vie dehors. Il est par ailleurs assez délicat de part son système immunitaire peu développé, et seule sa bonne génétique l'a empêché de mourir purement et simplement -les lévriers Afghans étant assez robustes malgré le cliché.-, son corps commence tout juste à s'adapter aux bactéries les plus communes qui n'affectent pas les chiens normaux, habitués à l'extérieur. Cependant, il reste souvent affecté par des courbatures, une fatigue générale, des éternuements, et ne supporte pas la nourriture trop avariée (mentalement rien que de la voir ou physiquement.). Pour l'instant donc, le lévrier survit plus qu'il ne vit, et ce n'est pas brillant.

En plus de ça, têtu, Monsieur a déjà failli mourir une fois en refusant de rejoindre un groupe de voyageurs pour rester dans sa maison détruite, ou encore de s'abaisser à chasser alors que son instinct le lui suggère. Il est également souvent persuadé d'avoir raison, ce qui le rend légèrement... Arrogant. Dans les situations qu'il croit maîtriser, en effet, Khamsin est un peu du genre à déverser sa science, une autre explication de pourquoi il n'a guère d'amis, il est pénible, au point que ceux qui le subissent aimeraient certainement que le cliché du lévrier afghan débile sans vocabulaire soit possible. En fait, notre jeune ami est passionné, si l'on débat d'un sujet qui l'intéresse, il sort de sa coquille et commence à parler, parler... Parler. Et là son charisme naturel se transforme en un repoussoir à chiens ou tout autre créature non sourde.

Outre sa capacité à le libérer d'un éventuel kidnappeur soûlé par ses paroles, la langue de Khamsin à un autre pouvoir (oui en plus de maintenir ses poils étrangement propres dans ce bourbier.), celle de convaincre. S'il est loyal envers ceux qu'ils apprécient, le lévrier est une vraie langue de vipère pour ceux qu'il déteste, et ces derniers sont nombreux. Épris de justice, en digne chien d'un ancien humain humaniste, l'afghan utilise autant son vocabulaire pour mener les foules à penser comme lui que détruire la vie d'un ennemi. Il est patient, sinueux et rusé... Une réputation à détruire ? Faites appel au mercenaire le plus stylé du moment. Ayez toutefois une bonne raison car comme dit plus haut, notre noiraud est généralement plus enclin à la lumière qu'aux obscures voies du pouvoir. Ce dernier en effet ne l'intéresse guère. Allez savoir qui a posé son sale derrière sur le trône auparavant, c'est sûrement plein de bactéries.  

histoire

Georges Karlington était bien implanté dans le centre depuis des années déjà. Ancien professeur d'université, le quinquagénaire avait une passion hérité de sa nation et de ses parents: les chiens, et plus concrètement les lévriers Afghans. Désormais en retraite anticipée, l'homme décida d'aller plus loin que la possession d'animaux de compagnie qui se succédaient dans son heureux et tranquille foyer sans enfants: l'élevage. Très consciencieux, Georges voulait faire reproduire sa magnifique Afghane de Show avec un animal plus primitif, et donc moins enclin aux habituelles maladies génétiques. Avec sa femme, il voyagea au berceau de cette race que l'on jugeait à tort stupide et fragile pour rencontrer un éleveur spécialisé. Ce dernier pratiquait la chasse avec ses animaux, non les expositions, ses bêtes possédaient donc un corps nerveux et mieux défini quoique leurs poils n'étaient pas aussi fournis.

Issu de l'amour convenu entre un prince du désert légèrement voyou et d'une championne de beauté aux yeux aussi chatoyants que ses nombreuses coupes, Khamsin naquit. Son nom évoquant un vent brûlant du désert -autre lieu qui passionnait l'ancien professeur d'histoire géographie.-devait lui insuffler toute l'énergie de son père. Père qui n'éleva jamais le petit d'ailleurs puisque Georges s'installa à la capitale avec sa femme dans une confortable villa. Shiva, la très jeune génitrice de Khamsin avait sûrement beaucoup de qualités mais certainement pas celle de la maternité. Blasée de nature, elle s'ennuyait rapidement de la petite boule de poils, de toutes façons ignorante de la majorité des codes canins. En effet, si son maître était particulièrement attentif à sa santé ou encore à celle de sa progéniture, bon et câlin, il n'avait jamais vraiment socialisé ses animaux. Le jardin immense de sa villa louée à prix d'or ou son havre en ville offraient suffisamment d'espace pour permettre aux chiens de s'ébattre, sachant que de toutes manières, ceux-ci le côtoyaient peu.

Au début, Khamsin n'était pas aussi précieux, au contraire, c'était une boule d'énergie comme l'avait espéré son maître. Vif et agile, il forgea son corps au rythme de jeux solitaires avec une machine qui lance des balles, un corps au corps avec les murs de l'appartement ou des meubles résistants. Bref, une tornade chouchoutée par son maître, y compris lorsqu'il déchirait le linge de Madame. Mal éduqué, sauvageon, le lévrier était totalement ignoré de sa génitrice qui n'acceptait qu'avec un grand soupir de l'allaiter.

L'âge aidant toutefois, l'animal finit par se calmer, surtout parce qu'il avait besoin d'un référent de sa race, et que le seul disponible était sa chère et pas si tendre mère, Shiva. Imprégné par l'ambiance culturelle, la tranquillité de son maître, sans compter l'envie inconsciente de plaire à sa génitrice, le jeune Afghan se fit pondéré. La chienne accepta mieux l'adolescent tandis qu'il gagnait en autonomie, le voyant plus comme un ami que comme un fils. Ils devisaient longuement devant le feu de la cheminée les jours d'hiver ou la baie-vitrée du salon qui les séparaient de la vie d'au-dehors. Leurs seules vraies sorties consistaient à partir en expositions. Expositions qui ramenèrent d'ailleurs la famille Carlington dans leur ville d'origine où Khamsin découvrit une maison ironiquement très semblable à celle d'Afghanistan. Dans le salon aux couleurs chaudes, le radiateur et la climatisation selon l'époque étaient précisément réglés sur la même température, les odeurs des maîtres étaient les seules à imprégner réellement les maîtres, puisque malgré son passé de chercheur et professeur universitaire, le chef de famille était solitaire. La vie passait sans que les deux chiens de la maison ne s'en rendent réellement compte, leur relation "agréable" quoique de circonstances et très superficielle convenait à tous, surtout au maître, ravi de voir la paix s'installer dans son foyer. Shiva était de très bonne humeur car elle était enfin rentrée en ville et elle gagnait souvent ses compétitions, enrageant lorsqu'elle perdait. Pourtant, personne ne la forçait à être parfaite, puisque ces échecs ne déclenchaient pour seule punition qu'un petit soupir triste de son maître.

Celui-ci adorait ses animaux, il prenait soin de les laisser se reposer entre deux présentations et n'avait pas pour ambition de gagner à tout prix. Khamsin commença donc les expositions avec calme, très équilibré pour son âge, transpirant d'une surprenante sérénité. Presque plus enjoué que son maître et aussi compétitif que sa mère, il se prit de passion pour ce monde qui ne représentait que douceur et excitation sans danger à ses yeux. La bonne nourriture, la gloire, les paillettes, être le centre de l'attention, il adorait. Seule ombre au tableau, Khamsin décollait peu car malgré des mensurations impeccables, il n'était pas assez "extrême" pour les juges de Show. Son poil légèrement moins fourni avait beau lui permettre de mieux se déplacer et son long museau être plus affinés que ses congénères endimanchés et gauches, ce n'était pas ce que les juges recherchaient. Ce corps peut-être trop abrupte, trop sauvage déplaisait ou était admiré, selon. Ainsi Georges mit un certain temps avait de découvrir quelles expositions parcourir avec son chien qui connu enfin le succès mérité.

Néanmoins, tandis que la gloire commençait enfin à auréoler le lévrier Afghan, la compétitive Shiva s'assombrissait. Cette fois c'était elle qui n'était pas aimé de ces nouveaux juges valorisant l'équilibre plutôt que le respect absolu du standard de beauté. Désormais loin des projecteurs, seconde derrière son propre fils dans l'estime de son maître -qui n'agissait pas de manière consciente.-A nouveau elle s'éloigna de Khamsin. Il ne s'en formalisa guère, finalement peu attaché à la chienne, trop habitué aux relations superficielles entre chiens de concours. Pour lui, l'amitié n'existait pas, il n'avait d'yeux que pour son maître.

Un autre malheur s’abattit sur la maisonnée toutefois, un terrible événement que Khamsin ne pourrait pas juste décider d'ignorer. Le gaz.. Tout se passa si vite. Le jeune mâle était en train de dévorer ses croquettes de luxe badigeonnées de vitamines lorsque l'exposition eut lieu, les deux chiens levèrent le museau, surpris par cette nouvelle odeur. Georges à tendance asthmatique s'effondra presque aussitôt, que sa femme ne pouvait l'emmener aux urgences (visiblement aussi victimes) mais lui, loin de s'en préoccuper n'avait d'yeux que pour ses chiens, miraculeusement épargnés. Brenda demeura à ses côtés pour attendre des secours qui ne venaient pas, tandis que rendue nerveuse par l'incapacité de ses maîtres à la nourrir ou à lui offrir une vie confortable, Shiva quitta la famille le lendemain. Khamsin lui demeura couché dans les décombres, sans se préoccuper des saletés pour la première fois de sa vie, à gémir auprès de son maître. Il ne mangeait rien, soutenant la femme qui pleurait assise en lui donnant de légers coups de museau sous la main ou en poussant sa gamelle à demi finie, pleine de déchets pour qu'elle se nourrisse. Le bon coeur de Khamsin eut toutefois beau arracher des larmes au couple, il ne permit pas de les sauver, ces derniers s'éteignant l'un après l'autre, à cause de l'air irrespirable. La bulle pure formée par la maison, ils étaient sortis et à partir de là, les maux de la survivante avaient commencé.

Khamsin aussi attristé que terrorisé se réfugia à nouveau sous le toit, persuadé que seule sa maison, ou ce qu'il en restait pouvait le protéger, même s'il n'était pas sûr de réellement vouloir survivre. Un groupe de chiens survivants l'invita à partir avec eux à la recherche de terres plus accueillantes mais le lévrier refusa. Il maigrit à vue d'oeil avant de se décider, tourmenté par la faim de partir. Croisant sur sa route une nouvelle meute moins sympathique que la nouvelle, le chien se contenta de la suivre, souffrant autant du manque de nourriture que d'étranges maux de tête, d'estomac ou de problèmes de vision éphémères. Ses coussinets trop délicats arrachés par le bitume, les pattes en sang, le jeune chien en conçut que comme pour la maladie de sa maîtresse c'était l'air et ses bactéries qui le contaminaient et le faisaient souffrir. La solitude mais aussi la crainte le rendirent petit à petit plus maniaque encore qu'auparavant, il mangeait très peu, se nourrissant de restes que trouvaient la meute, en attendant son tour ou volant. Souvent il vomissait les charognes, incapable de les digérer et concevant toujours plus de haine envers les bactéries. Croyant que c'était parce qu'il faisait très attention alors que c'était son corps qui s'habituait enfin, son système immunitaire se développant quelque peu, Khamsin devint un véritable obsédé de la propreté. Il occupait ses soirées à entretenir son long pelage et les matinées à trier dans les déchets pour trouver de quoi manger, quitte à grappiller. Tant pis pour la faim, elle était une compagne fidèle depuis longtemps désormais.

Plusieurs fois son instinct le poussa à chasser, mais au souvenir de son maître si doux, si raffiné l'en empêcha. Petit il avait une fois blessé une tourterelle et avait été puni, tandis que Brenda pleurait, affectée par cette soudaine cruauté du pré-adolescent. C'était la seule fois où il avait reçu une sévère tape sans en comprendre la raison. Aujourd'hui conditionné, l'animal se refusait à ses bas instincts, continuant de suivre la troupe qui s'amenuisait chaque jour. Lui, on le tolérait car il n'était absolument pas dangereux, d'ailleurs certains paris s'étaient ouverts sur sa survie au jour le jour, et de loin, il entendait les survivants rire de sa personne.
Shiva qui errait par là s'accoquina avec le mâle dominant de la troupe, un loup
croisé, sans prêter attention à son fils. Elle n'était qu'une étrangère qui disparut d'ailleurs peu de temps après. Sa beauté avait attiré le chef de meute mais son égoïsme avait rapidement fatigué ce dernier, elle était donc sûrement partie trouver quelqu'un d'autre pour jouer les tiques à moins qu'elle ne soit morte, encore moins préparée que son fils pour survivre en ces lieux. Peu inquiet pour elle, le jeune mâle continua sa route, sans jamais chercher à entrer dans la meute comme il l'avait déjà fait au début, se faisant méchamment rejeter et douloureusement mordre à l'épaule. Il s'occupait assez bien, accompagné de ses manies.

Pourtant, Khamsin arriva bel et bien à destination plus de 300 kilomètres parcourus qui avaient fini de sculpter sa silhouette autrefois un peu artificielle, entretenue par de courtes séances de courses sur un tapis roulant. Le pelage toujours et étonnement bien soigné mais un air plus sauvage se dessinant sous ses longs poils de chiens de Show. Fait encore plus étonnant, il fut accepté par le groupe des Miraculés, un groupe de six chiens Pour survivre, même s'il était encore très loin du compte, Khamsin devrait faire appel à ses origines d'animal du désert. Y parviendra-t-il à temps ?

derrière l'écran

C'est quoi ton puff/pseudo Khamsin
T'as quel âge 28 ans, une vieille de la vieille
Tu es arrivé ici comment Accusez Diwee
Parrain/marraine : Bah écoute, t'es condamnée Diwee


Fiche personnage :
Âge : 2 ans et 5 mois (MAJ 23 juillet 2017)
Sexe : mâle
Mentor : Manîthil
Santé :
Maladie : RAS
Blessure : RAS
Particularité : RAS


Statistiques :
Attaque : 6 (+1)
Défense : 15
Vitesse : 9
Bonus :
Résistance au froid : +3
Combat : Encaisse 6 pts
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 23 Fév - 22:38
Bienvenue ! keur
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 23 Fév - 22:56
Bienvenue ! keur J'admire, le brush est vraiment réussi. 8D
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Voir le profil de l'utilisateur

http://www.endrothroad.net/t400-maledictus-ombre-du-matin-terminee http://www.endrothroad.net/t401-maledictus-ombre-du-matin
Maledictus
Ombre du Matin
Jeu 23 Fév - 23:05
moh welcome


Fiche personnage :
Âge : 4 ans
Sexe : mâle
Santé :
Maladie : RAS
Blessure : RAS
Particularité : RAS


Statistiques :
Attaque : 45 (+2)
Défense : 20
Vitesse : 25
Bonus :
Alpha : + 2 dés combat
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Damnation de l'Étoile



Voir le profil de l'utilisateur

http://www.endrothroad.net/t430-nymeria-uc http://www.endrothroad.net/t432-nymeria-etoile-damnee http://www.endrothroad.net/t433-nymeria-etoile-damnee
Nymeria
Damnation de l'Étoile
Jeu 23 Fév - 23:51
Welcommme ! Je m'occupe de toi demain, sauf si une de mes collègues passent par là entre temps 8D
Par contre il te faudrait un avatar de taille 200x400


Fiche personnage :
Âge : 4 ans
Sexe : femelle
Partenaire : Taylor
Santé :
Maladie : RAS
Blessure : RAS
Particularité : RAS


Statistiques :
Attaque : 5 (+6)
Défense : 15
Vitesse : 40
Bonus :
Chasse : +6
Proie : Poissons & Rongeurs x2
Résistance au froid : +3
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Voir le profil de l'utilisateur

http://www.endrothroad.net/t559-eesia-toujours-avec-moi-mon-ombre http://www.endrothroad.net/t565-eesia http://www.endrothroad.net/t718-eesia
Eesia
Jeu d'Ombre
Ven 24 Fév - 1:02
Bienvenue *.*

Il est bien peigné ce miraculé xD


Fiche personnage :
Âge : 4 ans
Sexe : femelle
Partenaire : Hige
Apprentie : Lëwe
Santé :
Maladie : RAS
Blessure : RAS
Particularité : RAS


Statistiques :
Attaque : 25 (+2)
Défense : 20
Vitesse : 15
Bonus :
Chasse : +5
Résistance au froid : +2
Proie : Poissons x2
Alpha : + 2 dés combat
Réserve d'xp : 253
Malus :
Maladie : Impossibilité de chasser
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Voir le profil de l'utilisateur

http://www.endrothroad.net/t400-maledictus-ombre-du-matin-terminee http://www.endrothroad.net/t401-maledictus-ombre-du-matin
Maledictus
Ombre du Matin
Ven 24 Fév - 11:06
Après avoir minutieusement lu ta fiche et avoir découvert la super histoire de ce chien très atypique, j'ai le plaisir de t'annoncer que ... :pope:

Tu es validé !
Tu peux désormais aller jouer et faire le tutoriel, n'oublie pas d'ouvrir ta fiche de gestion.
Nous te souhaitons un bon jeu parmi nous ! ♥


Fiche personnage :
Âge : 4 ans
Sexe : mâle
Santé :
Maladie : RAS
Blessure : RAS
Particularité : RAS


Statistiques :
Attaque : 45 (+2)
Défense : 20
Vitesse : 25
Bonus :
Alpha : + 2 dés combat
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Voir le profil de l'utilisateur

http://www.endrothroad.net/t921-khamsin-termine http://www.endrothroad.net/t961-khamsin-du-moment-que-vous-avez-
Khamsin
Miraculés
Ven 24 Fév - 12:12
Bonjour,

Merci pour votre accueil, pour la validation et les compliments :) Je suis contente de voir que Khamsin vous plaît !

PS: Oups pardon pour l'avatar, je corrige ça hehe


Fiche personnage :
Âge : 2 ans et 5 mois (MAJ 23 juillet 2017)
Sexe : mâle
Mentor : Manîthil
Santé :
Maladie : RAS
Blessure : RAS
Particularité : RAS


Statistiques :
Attaque : 6 (+1)
Défense : 15
Vitesse : 9
Bonus :
Résistance au froid : +3
Combat : Encaisse 6 pts
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cœur du Phénix



Voir le profil de l'utilisateur

http://www.endrothroad.net/t536-meute-d-azgaroth-males-04#7576 http://www.endrothroad.net/t1569-eros-o-coeur-du-phenix http://www.endrothroad.net/t977-coeur-du-phenix
Eros
Cœur du Phénix
Ven 24 Fév - 12:41
Bienvenue parmi nous (toujours en retard) ! dent
Il me semble avoir déjà vu ce perso quelque part, mais impossible de savoir où :v:


Fiche personnage :
Âge : 5 ans
Sexe : Mâle
Santé :
Maladie : RAS
Blessure : RAS
Particularité : RAS


Statistiques :
Attaque : 36 (+6)
Défense : 39
Vitesse : 15
Bonus :
Chasse : +6
Proie : Poissons & Rongeurs x2
Résistance au froid : +3
Alpha : + 2 dés combat
Revenir en haut Aller en bas
Khamsin [terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Khamsin [terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: