K Y O T O

 :: Premier pas :: Les élus :: Validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Miraculés



Voir le profil de l'utilisateur

http://www.endrothroad.net/t944-k-y-o-t-o http://www.endrothroad.net/t1655-kyoto http://www.endrothroad.net/t1560-kyoto-oo-masks-will-fall
Kyoto
Miraculés
Dim 26 Fév - 22:08
kyoto

   
Nom : Kyoto
Sexe : Mâle
Date de naissance : 09.01.2058
Jauges : 4A | 1V
Compétence : Chasseur

PHYSIQUE ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Race : Doberman.
Couleur du pelage : Noir et feu.
Couleur des yeux : Yeux typiques, marrons-dorés.
Particularités : Il manque à Kyoto un petit morceau sur l'oreille droite, seul signe apparent des combats qu'il a du livrer autrefois.

   
caractère

Il n’est pas bien compliqué de cerner quel genre d’animal primaire Kyoto se trouve être, après avoir lu son histoire. Lorsqu’il sera livré à lui-même, il s’agira probablement d’une machine à tuer, dénuée de scrupules et de compassion, un être qu’on qualifierait de fou, cruel et sadique. Il sera dangereux pour autrui, cela ne fait pas le moindre doute, mais jamais pour lui-même. Il faut le comprendre, avant d’émettre le moindre jugement. Si votre seule éducation reposait sur une ignorance totale des relations et des codes sociaux, si on vous avait inculqué dès le plus jeune âge qu’autrui n’était que de la chair à canon et qu’il fallait tuer pour trouver un sens à sa vie, considéreriez-vous le meurtre du même œil scandalisé que celui qui a reçu une éducation digne de ce nom ? Livré à lui-même, le sociopathe cherche sa place dans la chaîne alimentaire. Quoi de plus normal ? Il découvre le monde et tout est nouveau pour lui. Il est normal qu’il expérimente et qu’il apprenne par ses propres moyens, même si cela doit coûter quelques vies innocentes. Un peu de patience et il aura appris les codes et les rudiments qui font tourner ce monde où il n’a pas grandi. Ce sera une évolution à vitesse grand V, en passant par toutes les étapes que ses ancêtres ont mis des millénaires à emmagasiner, en passant du loup au chien. Une capacité d’adaptation hors normes, donc, doublé cependant d’un grand handicap social qui lui vaudra certainement de nombreuses étiquettes toutes plus dégradantes les unes que les autres. Mieux vaut observer que parler, pour s’adapter et apprendre. Observateur taciturne, une combinaison machiavélique qui en fera un être rusé, sournois et doté d’une capacité de manipulation hors du commun. Nul doute qu’un pareil animal est paré à survivre dans ce monde devenu chaotique, équipé envers et contre tout, avec un bagage avantageux comparé à ses petits camarades, chiens de salons et de présentation.

   
histoire

Au début, ça avait commencé avec des petits animaux. Des souris, des lapins, des furets, des chats. Il s’en souvenait comme si c’était hier. Son maître le tenait par le collier, d’une seule main, dans la salle de bains alors qu’il n’avait que six mois. Il le lâchait et puis le chiot s’aventurait vers le petit animal qui se terrait dans un coin. Au début, Kyoto n’avait pas bien compris ce que le Maître attendait de lui. Il avait mordillé les oreilles du lapin, avait gentiment joué avec, en sachant bien que le rongeur était mort de trouille, mais sans vraiment comprendre pourquoi. Ce jour-là, le Maître l’avait privé de nourriture. Kyoto n’avait pas fait le lien tout de suite. Il l’avait fait lentement, après avoir passé trois jours sans manger. Lorsqu’il avait compris que le lapin, avant d’être un jouet, constituait une source de viande fraîche, prête à être dégustée. Kyoto avait peiné à tuer le rongeur, il ne savait absolument pas comment s’y prendre. Il avait mordillé ses oreilles, planté ses crocs dans son dos, puis dans sa nuque. Lorsque le sang avait perlé sur sa langue, ça avait été comme une révélation. Il avait attrapé l’animal par la gorge et avait serré de toute la force de ses petites mâchoires. Et le lapin était mort. Et Kyoto avait pu festoyer dignement. Lorsque le Maître rentra ce soir-là et qu’il trouva le cadavre du lapin, il félicita Kyoto comme jamais auparavant. Et sa gamelle fut remplie.

Puis, le Maître avait commencé à l’emmener se promener en forêt. Il lui avait appris à chasser. Les proies ne tombaient plus toutes seules dans la salle de bains et il fallait que Kyoto leur coure après pour se sustenter. Les échecs étaient nombreux et, au début, presque inévitables. Le Maître le grondait souvent, mais ne le frappait jamais. Petit à petit, Kyoto ramenait de plus en plus de proies au Maître, pensant que cela l’aidait à se nourrir. Le Maître lui laissait parfois manger ce qu’il attrapait. Le Maître était bon, et Kyoto l’aimait.

La finalité, dans tout ça, ce fut l’Arène. Quand il eut un an, le Maître envoya Kyoto dans l’Arène. Le puissant éclairage l’éblouit la première fois et le vacarme assourdissant de centaines d’autres maîtres assomma ses tympans. Il n’avait pas bien compris ce qu’il faisait là. Et puis, il y avait eu ce choc brutal, suivi de ces grondements agressifs, semblables ceux qu’il poussait quand il arrivait à attraper une proie vivante. Il avait senti le poids sur ses épaules, qui le clouait au sol, et les crocs qui fouillaient sa gorge à la recherche de sa propre vie. Il s’était débattu, de toutes ses forces, mais il n’arrivait pas à se dégager. Il avait commencé à gémir, puis à hurler, à appeler le Maître pour qu’il le sorte de là. Alors, le poids s’était enlevé, les crocs avaient lâché sa gorge et le Maître était apparu. Il avait emmené Kyoto hors de l’Arène. Il ne l’avait pas grondé, ni battu, mais Kyoto savait. Il savait que le Maître était déçu. Par lui. Alors Kyoto ne désira plus qu’une chose : retourner dans l’Arène, pour ne pas décevoir le Maître.
Et effectivement, il y retourna. Quelques mois plus tard, il se retrouva face à un énorme pitbull, qui manqua encore une fois de le tuer, en lui infligeant cette fois de sérieuses blessures, que le Maître soigna.
Ensuite, il se retrouva face à un berger allemand, par qui il se fit rosser sérieusement et essuya à nouveau une défaite cuisante et douloureuse.
Kyoto encaissa défaite sur défaite et la déception du Maître ne faisait qu’empirer.

[...]

Et puis un jour, Kyoto gagna. Il avait renversé le misérable malinois sur le dos, au terme d’une lutte sans merci et il s’apprêtait à lui arracher la jugulaire comme récompense de ce combat implacable, mais le sifflement aigu avait fait vriller ses tympans. Le Maître le rappelait. Il planta tout de même ses crocs dans la gorge de l’ennemi, ignorant les sifflements répétés du Maître qui commença à s’affoler. Les mâchoires de Kyoto serraient, serraient si fort la gorge du malheureux chien que lorsqu’on l’attrapa par le collier, ce dernier se souleva en même temps que son assaillant. On lui donna quelques coups de poings sur le crâne, et il finit par lâcher prise. Mais c’était trop tard. L’autre chien était déjà mort. Le Maître lui administra une grande claque sur la tête, puis une seconde, et une troisième. Les coups pleuvaient sur son museau, sur son dos et sur ses côtes tandis que le Maître hurlait dans ses oreilles. Kyoto s’en souviendrait toute sa vie. C’était la première fois qu’on levait la main sur lui. Ce n’était donc pas ce que le Maître souhaitait, qu’il tue les autres chiens ? Non. Il ne fallait pas tuer les autres chiens. Simplement montrer qu’il était le plus fort, et c’est tout.
Dès lors, Kyoto connut une ascension fulgurante. Il perdit encore quelques combats, mais il devint une vraie brute, une machine à tuer. Cependant, jamais plus il ne désobéit au Maître. Jamais plus il ne tua un chien. Dès que le sifflement retentissait, il lâchait prise pour rappliquer immédiatement aux pieds du Maître qui le félicitait. Kyoto se délectait de ces félicitations et de ces cajoleries. Elles étaient sa raison de vivre.

Puis, le Maître disparut.


   
derrière l'écran

C'est quoi ton puff/pseudo ? I Don't Care.
T'as quel âge ? 20 piges.
Tu es arrivé ici comment ? C'est mon petit TC. :shy:


Fiche personnage :
Âge : 3 ans
Sexe : mâle
Santé :
Maladie : RAS
Blessure : RAS
Particularité : RAS


Statistiques :
Attaque : 35 (+1)
Défense : 15
Vitesse : 15
Bonus :
Résistance au froid : +3
Combat : encaisse 8 pts
Santé : 1
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Voir le profil de l'utilisateur

http://www.endrothroad.net/t1087-louveteaux-16#39987
Silas
Mutisme du Songe
Dim 26 Fév - 22:16
Bah bravo. Et de trois. *clap clap clap *


Fiche personnage :
Âge : 3 mois [MAJ Septembre]
Sexe : Mâle
Santé :
Maladie : RAS
Blessure : RAS
Particularité : RAS


Statistiques :
Attaque : 5
Défense : 5
Vitesse : 5
Bonus :
Chasse : +1
Résistance au froid : +5
Malus :
Louveteau : pas de gain d'xp
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Miraculés



Voir le profil de l'utilisateur

http://www.endrothroad.net/t944-k-y-o-t-o http://www.endrothroad.net/t1655-kyoto http://www.endrothroad.net/t1560-kyoto-oo-masks-will-fall
Kyoto
Miraculés
Dim 26 Fév - 22:22
    Me validez pas au moins on me souhaite la bienvenue pour la première fois sur ce forum. sad
    Me manque plus que mon p'tit kit et je serais toute belle moh


Fiche personnage :
Âge : 3 ans
Sexe : mâle
Santé :
Maladie : RAS
Blessure : RAS
Particularité : RAS


Statistiques :
Attaque : 35 (+1)
Défense : 15
Vitesse : 15
Bonus :
Résistance au froid : +3
Combat : encaisse 8 pts
Santé : 1
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 26 Fév - 23:18
Bienvenue!!!!!!! are u dead ?

keur sex

J'adore ce BG!
Revenir en haut Aller en bas
K Y O T O
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: